• Au Rajasthan, une démente circulation #1

     

     

     

     

    Après une courte escale à Istanbul, nous atterrissons à Delhi à 4 heures du matin. Les formalités d'entrée (police - immigration et douanes) ainsi que la récupération des bagages (ma valise arrivera parmi les dernières faisant craindre qu'elle ait pris une autre direction) demanderont une bonne heure.

     

    Nous sommes ensuite accueillis par le représentant local de notre voyagiste et le minibus qui nous est affecté pour les deux prochaines semaines nous mène dans un hôtel de Gargaon où une chambre est mise à notre disposition pour nous rafraîchir et nous changer.

     

     

     

     

    « Rajasthan des rajahs et Rajasthan secretAu Rajasthan, une démente circulation #2 »